L’ordinateur comme outil d’apprentissage dans le cadre des cours de remise à niveau en calcul

L'objectif principal de la remise à niveau en calcul est de permettre aux stagiaires (adultes faiblement scolarisé et/ou qualifiés) de maîtriser les connaissances mathématiques utiles dans la vie quotidienne soit gérer un budget, évaluer et contrôler des dépenses.

compter1Il s’agit, à raison de 5h/semaine pendant 10 semaines, d'amener les stagiaires à acquérir des outils mathématiques qu'ils pourront appliquer à diverses situations professionnelles et privées (vérification de tickets de caisse, soldes, comparaisons offre de prix, gestion petit matériel de bureau,…).


Animation, outils et méthodologies utilisés :

La difficulté réside dans le choix des données les plus favorables à l'étude des notions couramment employées. Mais, il est clair qu'il faut s'appuyer sur les connaissances et les acquis du stagiaire et l'amener à l'apprentissage d'une méthode lui apportant plus de précision et plus de sûreté.

Ainsi, tout commence par la confrontation d’une situation problématique. Ensuite, il faut sortir du concret pour retrouver la notion fondamentale, saisir la généralité pour pouvoir transposer et appliquer la méthode dans un autre contexte.

L'accent est mis sur la participation des stagiaires tout au long de la démarche, principalement oralement. II s'agit de titiller sur le pourquoi de telle ou telle méthode, la redécouvrir, éviter les « trucs », vérifier constamment les résultats obtenus et contrôler leur vraisemblance.


L'essentiel est de les inciter à chercher par eux-mêmes, à accepter la difficulté, à réfléchir sur la méthode, à saisir le lien des opérations entre elles, à transcrire les résultats de façon claire et lisible.

Les cours se déroulent sur des périodes d’une heure vingt. Dans l’horaire, une période par semaine est consacrée à l’utilisation des didacticiels dans l’une des salles PC où chaque stagiaire dispose d’un ordinateur.


Au début de chaque séance, je présente le ou les programmes en relation avec la matière vue précédemment. Il s'agit principalement de séances d'exercices interactifs nécessaire à la fixation (voir l'article "Quelques exerciseurs à télécharger").
Grâce au data projecteur, ils suivent sur écran géant la démonstration. Une feuille de route est parfois distribuée avec d’autres consignes d’utilisation. Ensuite, ils travaillent individuellement ce qui me permet d’intervenir ponctuellement chez l’un ou l’autre en fonction des difficultés rencontrées. Comme la plupart des programmes peuvent être interrompu à tout moment, je leur demande d’effectuer un minimum de 10 exercices correctement résolus avant de changer de séquences.

Maintenant avec les séquences de vidéos éducatives proposées et accessibles sur TSF  et autres ressources disponibles sur l'Internet, je compte réorganiser mon programme ainsi que ma méthodologie car il me semble de plus en plus important de les préparer à l'utilisation d'outils du type "e-learning". A suivre donc...

juillet 2007 : Voici donc un portail (voir l'article) pour mes stagiaires sur http://www.pedagotheque.be/revoir